Log In

« LA » chronique du weekend (61)

Cette semaine que des bonnes nouvelles, comme d’habitude. Le Mali a failli avoir un président au premier tour, la Tunisie et l’Egypte rivalisent de manifestations et d’exaspération face à leurs religieux au pouvoir, toujours des dizaines de morts tous les jours en Irak, Afghanistan et tous les endroits où les américains ont « rétabli l’ordre »… Mais, tout de même une excellente nouvelle, notre gouvernement et son roi, Culbuto 1er sont en congé, ça va peut-être leur éviter de dire et faire des bêtises, mais ils sont forts les bougres, ils sont très forts.

 

Vauvert.jpg

 

J’en passe et des pires, vous êtes en vacances et je ne voudrai pas gâcher la fête. C’est cependant vrai qu’ils sont forts nos dirigeants, je crois que même lorsqu’ils parlent en dormant ils disent encore des mensonges plus gros qu’eux. En ce qui concerne Pépère, il faut à tout prix qu’ils grossisse vite s’il veut garder ses proportions au regard des menteries qu’il profère.

Alors allons au Mali un peu, juste pour voir, il s’agissait là-bas de trouver un président qui satisfasse aux objectifs de la françafrique façon Hollande. Une marionnette qui laisse Areva, Total et autres chercheurs en minerais aurifère ou non, faire leurs petites affaires en spoliant toujours un peu plus un continent qui sert de réservoir de matières premières gratuites, ou presque, au monde industrialisé. Cette marionnette a été trouvée. Dans son bonheur extrême, Culbuto a même essayé de le faire élire en un seul tour, pour gagner du temps sûrement et partir en villégiature content. Mais, point trop n’en faut, nous sommes des crétins, je vous l’accorde gros bouffon, mais il y a tout de même des limites. Quant aux Africains, au regard de ce qu’ils supportent depuis des siècles, ils auraient peut-être pu avaler ce boa constrictor, mais idem au Mali, les gens ont des limites à leur imbécilité. Donc, nous allons avoir une nouvelle preuve de notre magnifique esprit du devoir et du respect des droits de l’homme et du citoyen, en constatant le degré de liberté accordé à un peuple soi-disant autodéterminé et libre, par un pays tiers qui l’a envahi et le pille allègrement depuis des centaines d’années. Vive la liberté, enfin la nôtre… Parce que pour ce qui est de celle des pays pauvres, elle se limite à accepter nos diktats sans discuter si ce n’est le montant des « bakchichs », que nous leur distribuons avec les impôts du contribuable, pour enrichir des multinationales qui n’en paient pas.

 

Bientôt les troupes américaines vont quitter l’Afghanistan pour le plus grand bonheur des talibans. Comme elles l’avaient déjà fait en Irak, elles vont disparaître du terrain des opérations passées pour laisser la place à ceux qu’ils étaient venus combattre. Quelle victoire, quelle démonstration de force et quelle stratégie, j’en suis baba (mais sans rhum, hélas). C’est ce qu’ils ont l’habitude de faire partout où ils vont, l’Amérique latine, l’Afrique, le Proche et Moyen Orient, l’Asie avec leur splendide victoire au Vietnam. Cela étant dit, le premier Mac Donald a reçu sa licence d’exploitation à Ho Chi Minh Ville, ce qui signifie que ce qu’ils n’ont pas gagné par les armes ils vont l’obtenir par l’American way of life. Comme quoi ni les Vietnamiens ni les Américains ne sont rancuniers, business is business.

 

Autre région en effervescence, l’Afrique du Nord, avec la Tunisie et l’Egypte, je n’ose parler de la Libye qui est en déliquescence complète et en combats permanents entre factions diverses et variées. Mais tant que le pétrole est livré à l’heure, pas de véritable inquiétude pour nous, gens de bonne compagnie (pétrolière sans doute). Le printemps arabe est un joli nom, sûrement trouvé par un journaliste en mal de poésie, mais il n’est que l’enfer des habitants de ces pays où s’affrontent des populations qui vécurent des siècles en paix et dans le respect de leurs traditions respectives. Ce qui serait intéressant serait de comprendre à qui profite ce crime car il ne peut en être autrement, ces troubles furent et sont toujours organisés, financés et soutenus par des gens aux vues suspectes et malhonnêtes. Mais qui s’intéresse à cela, les Américains découvrent que des messages s’échangent en promettant des larmes et du sang pour les occidentaux et tout le monde ferme ses ambassades. Une des meilleures façons de justifier l’espionnage du monde et de préparer à des guerres à venir.

 

Mais, cher Culbuto et votre orchestre, dormez tranquille dans vos lieux de repos annuel, tout va bien depuis que vous êtes partis, nous sentons déjà la différence. Si vous pouviez, puisqu’on en parle, ne plus revenir et emmener avec vous tous ceux de votre espèce de rapace, cela nous satisferait pleinement.

Une idée pour vous et votre équipage, allez au diable…

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com