Log In

« LA » chronique du weekend (66)

Cette semaine comme la précédente a été particulièrement polluée par « l’affaire syrienne ». Quelle triste affaire que celle-là, mais pendant le massacre la vente continue et nos petits businesses continuent à faire frémir notre croissance, à faire rêver Culbuto 1er de lendemains qui chantent et des municipales qui se perdent à en avoir honte. Ah, économie, quand tu nous tiens, que ne ferions-nous pas pour te parer de toutes les courbes qui exciteraient nos yeux exorbités de désir ? Pour ma part, rien, un outil ne m’a jamais excité…

 

hiroshima_aerial_buildings_river.jpg

 

Aviez-vous remarqué la différence de vitesse mise en évidence entre une déclaration de guerre économique vis-à-vis d’une déclaration de guerre politique ? Cette différence est aussi grande que l’économie de la politique. Quand nos intérêts sont directement concernés, il ne nous faut pas plus de quelques minutes pour décider de l’invasion qui va les défendre. Quand il s’agit de défendre des intérêts subalternes, du type des droits de l’homme ou autres atteintes à la dignité humaine, c’est beaucoup plus compliqué et demande beaucoup de temps… Cette guéguerre qui n’en finit pas de faillir, dont on ressasse les menaces qui ne viennent jamais à exécution, qui ne font peur qu’aux audiences de téléspectateurs. Cette guéguerre qui n’intéresse plus personne tellement elle nous a lassés de ses tergiversations stériles, ses négociations de comptoir du café du commerce entre politiciens qui ne voient pas de raison valables à dépenser des milliards qu’ils n’ont pas dans un combat qui ne rapportera rien ou pas grand-chose. Parce qu’en fait tout est là, si la Syrie avait le même pétrole que la Lybie, la même drogue que l’Afghanistan que la CIA vend pour compléter son budget et financer toutes les exactions qu’elle commet, la même position géographique que l’Egypte et son canal de Suez, là on aurait certainement œuvrer pour la défense des droits humains ?… Non ! Surtout pour garder la main mise sur des matières premières stratégiques ou des localisations géopolitiques intéressantes.

 

Mais le plus beau de cette mésaventure, outre le fait que nous avons fait tout ce que nous pouvions pour faire ce qu’elle est devenue, ce sont les discours de nos politichiens sur les raisons de notre future ingérence, les armes de destruction massive interdites depuis 1925, les gaz chimiques. Quand on les entend, les gaz sarin, moutarde et autre fleurons de la preuve de l’animalité de l’homme, sont les pires armes de la terre et les seules qui mériteraient l’élimination et l’interdiction d’usage auxquelles elles ont été condamnées. Cela étant, on les fabrique toujours et on les stocke plus que jamais, allez comprendre… Oui ces armes sont maudites et hyper dangereuses, mais quelle est l’arme qui ne l’est pas. Sachant que les armes ne servent qu’à tuer ou à détruire, n’est-il pas évident qu’elles soient toutes odieuses ? N’est-il pas logique que nous les bannissions toutes de nos arsenaux qui deviendraient des lieux de promenade pour garçonnets et fillettes. Et de plus, la bombe atomique, dont les Américains et les Russes ont suffisamment d’exemplaires pour faire sauter toute la planète cent fois, comme si une fois ne suffisait pas. L’arme atomique est belle et propre comparée aux gaz. Mais oui, croyez-moi, nous avons les preuves de tout cela avec les photos et les victimes encore de nos jours des deux bombes qui furent larguées sur le Japon à Hiroshima et Nagasaki. Des hommes et des femmes transmettent aujourd’hui les conséquences de ces agressions atomiques à leurs enfants. Sachez que lesHiroshima_victim1.jpg affiches perdaient l’encre qui les couvraient qui allaient se coller sur la peau des pauvres japonais qui se retrouvaient hébétés, complètement dénudés et brûlés par le feu maudit généré par l’arme atomique. Oui, elle est belle la bombe atomique qui donne le cancer à plusieurs générations d’êtres humains qui se reproduisent naïvement sans y penser. Elle est saine cette bombe qui irradie pour des milliers d’années tout ce qu’elle a à sa portée et qui permet aux objets irradiés d’irradier à leur tous ceux qui les approcheront. Oh, oui, elle est super cette bombe, à tel point que j’en voudrais une pour décorer mon salon. Demander aux cancéreux et aux morts de Fukushima si la bombe atomique est sympathique, je pense connaître leur réponse, mais essayer tout de même et là nous ne parlons que de l’énergie atomique civile, imaginer si vous y ajoutiez le raffinement des appauvris du bulbe qui travaillent dans les laboratoires des armées… Eh oui, les gaz sont interdits mais pas les bombes à fragmentation, pas les bombes qui détruisent les sols et les rendent impropres à la culture comme il a été fait au Vietnam par les étasuniens, pas les munitions à l’uranium appauvri utilisées en Lybie, au Mali et en Irak et qui vont pourrir la vie de populations entières pour des siècles. Comment cela s’appelle ces attitudes factices, ces faux bons sentiments, je ne sais plus… Ah, peut-être hypocrisie, sûrement. Et dire que nous les avons élus…

 

Pour revenir au principal sujet de préoccupation de Pépère… Il a vraiment grossi bibendum, vous ne trouvez pas ? Oups, je sors de mon sujet, je déborde… comme le gras du cou de notre roi des clowns sort de son col de chemise. Il est content le gros, le bas de poitrine, la croissance est de retour. Quelle andouille… Il n’a pas compris que c’est fini, la période où le monde était régi par le PIB et les lois injustes du marché vont vers leur fin inéluctable, tout comme lui va de concert avec elles vers l’obésité, payée par ses citoyens. Nous ne connaîtrons jamais plus les belles années de croissance continue, les rivières d’argent qui coulaient dans les poches de nos voyous d’état au détriment de notre République qui devient un exemple vivant de ce qu’on fait de mieux en régimes politiques bananiers…

 

Amis de tous les coins de France, buvons à la santé des armes interdites et de la courbe du ventre de Culbuto 1er, cela sera toujours  ça de pris avant le Fukushima français…

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com