Log In

Les cons en sucent…

Ce qui rend notre société de plus en plus difficile à vivre ne repose que sur quelques menus détails, qui paraissent sans importance au premier abord mais qui, après examen et réflexion, pour ceux qui en sont encore capables, finalement sont beaucoup plus graves que cela ne peut s’imaginer. Si nous prenons par exemple le mot consensus, rien que le dire ferait rire un adepte des jeux de mots faciles, eh bien ce mot ridicule en apparence est une vraie catastrophe pour nos vies de lobotomisés…

 

sheep1.jpg

 

Nous n’y pensons pas assez souvent mais c’est de la divergence, de l’opposition, de la confrontation des idées que naissent les vraies et bonnes solutions aux sujets sur lesquels ces échanges contradictoires ont lieu. La raison majeure qui me fait détester le « politiquement correct » repose sur le fait constant d’une absence d’opposition, sur une négation totale de possibilités différentes. On adhère sans réfléchir, on participe sans discuter et sans comprendre, juste pour être intégré au groupe auquel nous souhaitons appartenir. Réflexe de peur qui nous pousse à faire disparaître nos différences dans un conformisme qui n’est autre que le réceptacle de tous les artifices mis en commun par ceux qui décident pour nous et qui ne veulent pas notre bonheur mais seulement nous manipuler pour atteindre leurs propres objectifs. Nous nous complaisons à ne plus exister tant qu’on nous assure de pouvoir toujours être reconnus comme membres à part entière de notre communauté. La communauté des consommateurs qui travaillent pour gagner de l’argent qu’ils dépensent pour donner du travail à d’autres afin qu’ils gagnent de l’argent qu’ils dépensent pour pouvoir nous donner du travail en retour. Trouvez-vous cela logique, intelligent ou même motivant ?

Sans discussion, sans confrontation des idées, la société que nous nous sommes décidés à pérenniser ne risque pas de nous enrichir intellectuellement, ni spirituellement, et encore moins de nous donner d’autres fonctions que celles, uniquement commerciales, auxquelles nous sommes destinés. Que la consommation existe, pourquoi pas, je pourrais éventuellement le supporter si elle était consciente et réfléchie. Que nous soyons réduits à l’état de bœufs que l’on mène à l’abattoir, cela me dérange beaucoup, cela m’insupporte profondément. Je ne l’accepte pas et je le combats. Le consensus est, en fait, le négatif de l’accord que nous devrions lui préférer.

 

Selon Wikipédia : « Un consensus est un accord général (tacite ou manifeste) parmi les membres d’un groupe, pouvant permettre de prendre une décision sans vote préalable.

En droit, un accord consensuel désigne un accord, un contrat formé par le seul constat du consentement des parties. »

Cette définition, reposant elle-même sur celle établie en France au XIXème siècle, nous montre bien que nous donnons notre soutien, notre accord, de façon tacite ou manifeste. Cela signifie que les apparences de notre accord suffisent à faire qu’il existe, puisqu’il n’est pas prévu de vote préalable. Effectivement, qui constate de l’accord entre les parties, qui peut s’arroger le droit de dire que l’accord est parfait entre elles ? Il suffit d’ajouter la réflexion bien connue et fort employée par nos dirigeants « qui ne dit mot consent » pour que toutes les décisions du groupe auquel on participe nous échappent complètement tout en nous étant applicables. L’accord me parait plus intéressant car il est nécessaire de le négocier, d’échanger à son propos avant d’en arriver à l’établir. Même si le vote n’est pas forcément requis, la discussion et la négociation le sont. Tout cela n’est que de la linguistique mais c’est très important. Sachant que nous avons besoin de vocabulaire pour conceptualiser nos idées et les communiquer, comment voulez-vous penser lorsque vous possédez seulement quelques centaines de mots à votre disposition. C’est un autre problème de notre société, qui devient de plus en plus pauvre en moyens d’expression, proportionnellement à l’inculture délivrée par nos écoles, collèges, lycées et universités.

Etant un adepte de la théorie du complot et surtout ne croyant absolument pas au hasard ou à la chance ou encore aux coïncidences, je remarque que notre monde, dit civilisé, devient de plus en plus autoritaire, que nos champs de liberté s’amenuisent de jour en jour grâce à notre lâche résignation. Parallèlement à cette perte de liberté, à ces entraves auxquelles nous agréons sans réfléchir, notre opposition disparait à la même allure que notre culture générale et en particulier notre vocabulaire. Bien entendu, si nous ne connaissons pas l’histoire, si nous ne savons pas bâtir de phrases et si nous n’avons que quelques mots familiers à y mettre, cela limite le territoire sur lequel notre pensée peut se développer, et donc notre opposition putative en est réduite à sa plus simple expression. La résignation n’est que le fruit de l’inculture et de la méconnaissance des luttes passées qui permirent aux hommes de devenir autre chose que les mollassons que nous devenons nous-mêmes.

 

La meilleure des résistances est celle que vous devrez à votre intelligence et à votre capacité à penser de façon autonome et libre. Sans cette mise à l’épreuve de toutes les actions de votre vie, aussi simples et banales soient-elles, vous ne saurez jamais si ce que vous voulez faire est vraiment nécessaire, si cela va dans le sens du bonheur réel, personnel et intrinsèque de votre humanité propre. Vous devez sans cesse vous poser des questions sur ce que vous souhaitez réaliser, et, vous constaterez que la majorité de vos actes ne sont commis que par mimétisme ou adhésion, sans volonté, et donc, par voie de conséquence, inutiles à votre bonheur.

 

Abandonner le consensus pour adhérer à l’opposition constructive, constructive de votre bonheur intérieur, le seul qui vaille la peine…

 

Et n’oubliez jamais que si les cons en sucent… Les mâles Huns en croquent !

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com