Log In

Moscovici – Le Pen… Match nul… Complètement nul !

Hier Yves Calvi avait organisé un débat entre notre sinistre des finances et notre députée européenne Le Pen. Un homme contre une femme, les respect de la parité et autres fadaises ne semblaient pas respectés. Enfin… Moscovici jouait à domicile puisque le combat se déroulait sur France 2, haut lieu de la lèche et du cirage de chaussures de nos gouvernants, quels qu’ils soient. On ne peut pas reprocher à France 2 un parti pris, bien au contraire, il ne font briller les bottes que des gens en place, sans distinction. Malgré cela, Moscovici perdit le match par un petit écart de 1 à 0…

 

Le-couple-maudit.jpg

 

Ce niais s’est fait prendre à plusieurs reprises en flagrant délit de mensonge, en professionnel de la langue de bois, en crétin des Alpes qu’il est. C’est consternant de voir que nous sommes gouvernés par des benêts, c’est vous dire à quel point nous devons être des tâches puisque nos gouvernants sont notre reflet, ils sont les élus de nos cœurs, qui débordent d’amour pour des hommes politiques toujours plus corrompus et vides d’intérêt. C’est incroyable d’être ainsi imbu de soi-même, de se croire si intelligent et brillant que rien ni personne n’est à craindre. Mal lui en prit, Marine Le Pen tient de son père un caractère de tribun, une rapidité de compréhension et d’analyse bien au-dessus de celles de Moscovici. De plus, elle n’était pas venue sans biscuit, elle avait préparé le feu qu’elle a mis aux basques de notre chauve de Bercy. Je dois dire que, sauf connaissance du vrai visage de la Marine, n’importe lequel des Français moyens qui en a marre de se faire promener par les voyous du PS et de l’UMP aurait trouvé hier soir des milliers de raisons de voter pour les fascistes du FN. Car, que les Français le sachent ou non, ces gens sont tout sauf démocrates, ils sont eux-aussi imbus d’eux-mêmes et se croient issus d’une race supérieure, il est d’ailleurs bizarre de les entendre reprocher à leurs ennemis jurés, les personnes de confession juive, les mêmes tares que celles qu’ils possèdent. Les juifs se pensent un peuple de princes et les crânes rasés un peuple de surhommes… Etrange, n’est-ce pas ? Je pense que les deux se trompent et ils ne sont que des êtres humains tout aussi stupides que les autres et peut-être plus pour ceux qui pensent vraiment être mieux que leurs congénères.

 

Malgré les larmes que cela tire de mes yeux hagards depuis tant de trahisons de notre peuple aimé par les amis de Mosco, je regrette que le match ait été si facilement gagné par une Marine qui semblait avoir tous ses gars avec elle, tellement elle tenait dragée haute à notre plouc de service. Les éléments de langage habituels ne suffisent pas quand on se bat contre des gens rompus à la bagarre et on ne lance pas béatement à quelqu’un qu’on empêche de gouverner depuis des décennies qu’elle ne sait pas ce que c’est que de gouverner. Le problème est qu’à ce rythme soutenu de sottises et d’élucubrations sans queue ni tête, elle risque de gouverner très prochainement si l’on n’y prend garde. Et qui sait quand elle rendra le pouvoir que nous lui aurons donné volontairement. Le chauve était pris au piège de tous les mensonges racontés par ses collègues et lui-même. Pris dans les contradictions de sa présence à la gauche de l’échiquier politique et de la politique de droite menée depuis le début de son quinquennat et encore plus depuis sa conférence de presse un peu rance, le chauve sourit au vide sidéral de la pensée socialiste devenue maintenant sociale-démocrate. Pas d’idée nouvelle et c’est là que la Le Pen marqua encore des points, son reproche de ne pas vouloir réfléchir à des solutions originales, différentes de celles ressassées par la droite et la gauche, enfermées dans leurs carcans idéologiques sans aucun sens. Cette façon qu’elle a eue, la Marine, de balancer entre une source de propositions à découvrir et les reproches à son interlocuteur de ne pas en proposer, l’a faite plus forte que son adversaire sans goût, sans odeur, sans talent, inexistant.

 

Par ailleurs, il faudrait tout de même que la gauche, la droite et le centre, se souviennent que les Français ne voulaient pas de l’Europe et qu’ils avaient bien raison à voir les résultats de cette escroquerie manifeste. Nous n’en voulions pas majoritairement et nous avons été contraints, par Sarkozy et sa bande d’escrocs, aidés par socialistes escrocs eux-mêmes, à en subir les affres… Et ce n’est pas fini…

 

Tout cela pour dire que nous avons devant nous le spectacle affligeant, d’une droite sans but, qui combat une gauche sans foi, qui font ensemble le lit des extrêmes et en particulier celle droite qui sent mauvais de très loin. Attention, l’avenir s’annonce difficile !

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

2 Comments

  1. michel-la-six Répondre

    L’auteur du commentaire, comme celui de l’article, exprime forcément un peu ses préférences. Convergent-elles ici ? En tout cas, ayant suivi le débat, j’en trouve votre résumé fort clair, avec
    vos conclusions, et vous en remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com