Log In

On prend les mêmes et on recommence…

La politique ne cessera jamais de me surprendre. Nos politichiens s’efforcent de nous donner toutes les raisons du monde de les chasser mais c’est sans compter l’énorme, l’incommensurable dose de crétinerie qui embrument nos cerveaux de lobotomisés. Ils ne savent plus comment semer dans nos cranes décérébrés les graines de la haine qui nous fera, un jour, les jeter à la rue qu’ils n’auraient jamais due quitter… Mais quand ?

 

Caisse_Des_depots_et_consignation.jpg

 

Aujourd’hui ma colère est générée par la nomination de Jean-Pierre Pouyet à la tête de la Caisse des Dépôts et Consignations. Tout le monde est d’accord, après de nombreux remous à droite comme à gauche, pour dire que cette fonction, entre les mains d’un ex ministre de Sarkozy et pour bien entendu de multiples autres raisons seules connues par les barons de nos partis pourris, est une erreur voire même une faute.

Outre tous les problèmes de basse politique politicienne qui ne m’intéressent guère, ce sont plutôt deux autres soucis qui me chagrinent quelque peu. En fait de soucis, je dirai plus précisément des conflits d’intérêts. Il faut savoir que ce joli monsieur était jusqu’à ce jour président de l’AMF, je vous le donne en mille il s’agit de l’Autorité des Marchés Financiers.

 

Comment peut-on laisser faire cela alors qu’une impossibilité formelle et règlementaire l’interdit ? Cela se comprend, comment peut-on apprécier le passage d’un contrôleur en chef d’un organe chargé de protéger contre les méfaits financiers de certains personnages à la direction d’une des sociétés qu’il est chargé de contrôler jusqu’à l’interversion de ses fonctions. Cette interdiction vaut pour trois années. Savez-vous ce qu’a dit le quidam, bénéficiaire de cette manne opportune ? Il a dit, ce présomptueux, qu’il ne siègerait pas dans les conseils d’administration des entreprises cotées dans lesquelles la Caisse des Dépôts serait présente. L’impudent ! Et en plus, il nous refait le coup du collaborateur tant apprécié par Fillon, il enverra son directeur général délégué. Impudent et grossier ! Bien entendu nous ne sommes pas assez intelligents pour penser que le délégué en question fera ce qu’on lui aura dit de faire, ne serait-ce que pour garder ses propres prébendes. Non seulement on nous prend pour des c… mais en plus on nous le dit en face…

 

Mais cela n’était que ma première inquiétude, la seconde est encore plus perverse. Quand on connait le rôle de la Caisse des Dépôts et Consignations, comment peut-on la remettre entre les mains de celui qui justement était partie prenante dans le foutoir financier dans lequel le monde entier est en train de perdre son latin. Ce sont ces mêmes libéralisateurs des marchés financiers qui ont semé le trouble pour ne pas dire le cataclysme qui se prépare depuis déjà quelques petites années. Ce monsieur va jouer avec l’argent de notre pays, le nôtre, le vôtre, le leur… Comment peut-on laisser faire une telle bévue ? Que doit savoir ce type sur les barons et les partis pour que, malgré quelques inutiles soubresauts de part et d’autre de la politique française, on doive le supporter après toutes les bassesses qu’il a laissées commettre au nom du profit roi. Même la commission des finances a donné son aval, c’est dire que la droite et la gauche sont absolument identiques, rien ne les sépare désormais hormis une légère, voire mesquine, interprétation de la justice sociale.

 

Hollande est bien le fanfaron ou la baudruche qu’on nous dépeignait, non seulement il ne sait plus qu’il est de gauche, peut-être  rêve-t-il de devenir roi?

 

Ceci est d’autant plus vrai et inquiétant que ces donneurs de leçon socialistes, qui jouent sans cesse les pères honorables et probes de bonnes familles, ont eux aussi les mains qui trempent dans le cambouis et la boue. Bien sur on n’en est qu’à l’instruction, fort discrète d’ailleurs et commencée en début d’année, selon Le Monde. Mais quand même, Madame Mireille Flam vient d’être renvoyée devant le tribunal correctionnel dans le cadre d’une première procédure tout en étant inquiétée par la seconde, cette ex adjointe aux marchés publics de la Mairie de Paris, a du mouron à se faire, Delanoé aussi, sa réputation risque de ternir à force de passer devant des juges, sacré Mireille une fois ne suffisait pas, il a fallu qu’elle y retourne…

 

Comme vous le voyez la gauche et la droite mènent le même combat, le leur et certainement pas le nôtre. Ceci fait les beaux jours des abstentionnistes et des lobotomisés qui ne réfléchissent pas et voient dans la Le Pen une possibilité intéressante pour en finir avec les autres clowns. Ce que ces gens ne savent pas, ces électeurs mécontents ou désireux d’essayer le blanchiment de la société par la force, c’est que ce sera pareil voire pire avec celle-là même qui insulte les voyous dont elle veut la place. Regardez la Hongrie, la Roumanie, renseignez-vous et vous verrez que les corruptions des partis traditionnels sont identiques aux nouvelles corruptions menées par les sang purs dont tout le reste de leur personne est pourri.

 

La solution est ailleurs… Entre nos propres mains ! Encore faut-il les sortir de nos poches !

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com