Log In

Pour la Centrafrique… Banzaï !!!

Il y avait longtemps que notre Culbuto 1er, roi des gros, n’avait pas revêtu son armure blanche d’Ivanhoé pour voler au secours de la veuve et de l’orphelin… Eh bien, c’est fait, on envoie 1000 hommes au Centrafrique pour défendre les droits de l’homme, pour empêcher une nouvelle catastrophe humanitaire et des massacres organisés par des imbéciles qui courent après le pouvoir pour s’enrichir aux dépens de leurs frères. Mais s’enrichir dans ce pays si pauvre ? Est-ce possible ?

 

region-rca-occupee.jpg

 

C’est là que nous retrouvons, comme d’habitude, les points communs entre la défense des droits de l’homme et la défense de nos intérêts particuliers. La République Centrafricaine est riche d’un sous-sol qui contient des diamants, de l’uranium et de l’or. Pour ce qui est des énergies fossiles et naturelles, les potentialités de présence de pétrole sont importantes, quant aux centrales hydroélectriques elles pourraient rendre de grands services au pays comme à ses voisins qui ne peuvent avoir de jour sans coupure, souvent de plusieurs heures, d’électricité. Mais ces deux dernières sources de richesse ne sont pas encore développées et apparaissent inexploitées à ce jour. Alors, comment se fait-il que notre va-t’en guerre ne s’intéresse qu’aux pays, qui nous sont chers certes, mais surtout aux pays qui nous fournissent des matières premières « à pas cher » et qui maintiennent les marges de Areva et ses complices à des taux au-dessus de la normalité tout en appauvrissant les réels propriétaires de ces terres martyrisées par les profiteurs que nous sommes, dument représentés par Culbuto et ses bailleurs de fonds. Pourquoi le hasard s’acharne-t-il à mettre des matières premières dont nous avons besoin dans des pays où les coups d’état, les révolutions, les problèmes ethniques sont sources constantes de troubles et de tueries ? C’est une question intéressante, n’est-ce pas ? Fafa, le vizir qui veut prendre le siège éjectable du gros calife, était plein d’emphase hier et se proposait de sauver le monde. Le nouveau Jésus est arrivé, le sauveur, le nouveau Messie est franchouillat, quel talent, quelle chance nous avons, d’avoir de pareils incapables et de tels menteurs à la tête de notre contrée si belle mais où le peuple est si mal traité voire ignoré et plongé dans la désinformation la plus crasse. Après le fasciste Henri Gainot qui dit que « Sarkozy avait sauvé la démocratie dans le monde », nous avons le Fafa et son chef qui nous jouent Jean-Baptiste et Jésus qui sauvent les peuples du monde de la barbarie. La France est vraiment la fille ainée de l’église pour avoir autant de… d’opportunisme ? Nous sommes cernés par les co… et comme le disait Georges Lautner, la plus simple façon de les reconnaître est qu’ils osent tout…

 

Alors qu’allons-nous faire avec nos 1000 guerriers qui s’ajoutent aux 650 déjà présents me semble-t-il ? Ils vont sécuriser certains sites et protéger certaines populations. Pour ceux qui connaissent la Centrafrique, vouloir régler ce problème avec une poignée d’hommes est ni plus ni moins que du rêve, du mensonge devrais-je dire. La sécurisation se fera mais sur certains endroits précis dont j’aimerai bien avoir la liste. Je suppose que ce sera notre ambassade, les sites de production de nos entreprises multinationales présentes sur ce territoire magnifique et quelques personnalités politiques dont on ne veut pas se défaire, du moins pour l’instant… Pendant la guerre, les ventes continuent… Quand les affaires tournent tout va bien, n’est-ce pas ? Ne veut-on pas revenir à la croissance ? Ne rêve-t-on pas de retourner la courbe du chômage ? Que de belles intentions, propres à nous pousser aux urnes, après nous les avoir cassées, du moins pour les garçons… Mais sommes-nous encore si naïfs, sommes-nous si stupides, nos lobotomisations ont-elles été si bien réussies que nous n’ayons plus aucune de nos cellules capables de nous rendre la perception réelle des événements auxquels on nous force de participer ? Que de jeunes militaires sont morts pour rien, sur des terrains d’opération qui ne sont que des jeux de Monopoly pour nos grands industrieux, nos richissimes entrepreneurs multinationaux qui ne comptent pas… les vies des autres pour défendre un patrimoine qu’ils se sont appropriés sur le dos des misérables habitants des pays qu’ils colonisent… Ne dit-on pas « quand on aime on ne compte pas »… C’est ce que font nos adhérents au plus haut niveau du Medef, ils ne comptent pas les vies perdues, les munitions et les armes payées par les contribuables que nous sommes et qu’ils ne sont pas ou si peu au regard des profits gigantesques qu’ils amassent pour eux et les voyous qui les paient.

 

Je connais l’Afrique, elle ne souffre que d’une seule et unique chose, de la présence des colonisateurs qui dure depuis tant de siècles et qui a semé la destruction à échelle industrielle des biens et des personnes pour leur seul profit. Nous ne devons pas nous étonner de voir nos frères africains vouloir venir pour récupérer un peu de ce que nous leur volons tous les jours depuis la Renaissance et nos grands voyageurs devant l’Eternel.

Nous avons la prétention d’apporter la civilisation, la culture, la foi charitable en un Dieu salvateur et bon… Nous n’apportons que la misère, la déchéance des peuples pour mieux domestiquer les corrompus qui nous vendirent leurs enfants comme esclaves et qui continuent de le faire mais en costume cravate. Belle colonisation que voilà… Nous pouvons être fiers de nous, notre réussite est grandiose. Certains me diront que nous ne pouvons assumer la responsabilité des dirigeants passés qui massacrèrent à tout va. Ce serait vrai si nous ne nous montrions pas aussi vains dans la continuité des exactions de nos gouvernants actuels qui pérennisent les exactions passées et les institutionnalisent.

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com