Log In

Quand on n’en veut pas… On l’a quand même !!!

Nous ne voulions pas de l’Europe et nos énarques et politiciens, qui sont souvent les mêmes, nous l’ont imposée. Nous ne voulions pas de l’euro et ils ne nous ont même pas demandé ce que nous en pensions, forts de leur échec cuisant pour l’Europe, ils n’ont pas voulu tenter le diable. Nous ne voudrons pas payer pour les frasques et les escroqueries de nos banquiers et ils se serviront directement dans nos escarcelles déposées chez leurs complices éternels, les déjà cités, les banquiers. A chypre, ils ont bien failli passer à l’acte, mais…

 

chypre.jpg

 

Comment peuvent-ils à ce point mépriser les membres de la société qu’ils dirigent, ces voyous, ces pis que pendre, ces gens sans cœur et sans cervelle, ces portemonnaies ambulants, ils n’ont que l’argent à la bouche et surtout celui qu’ils nous volent à longueur de temps. Je les abhorre totalement, définitivement, depuis ma plus petite cellule jusqu’à mon gros nez, je ne peux plus les souffrir. Quelle arrogance, quelle haine des autres faut-il posséder pour être à ce point imbu de soi-même et ne pas vouloir ouvrir les yeux sur ce dont ils portent la lourde responsabilité, la déchéance et la décrépitude des peuples par leurs manigances financières qui n’ont d’autre but que de les enrichir, eux et leurs alliés. Et le gouvernement chypriote qui se fait le complice de ces machiavéliques malversations, heureusement les Russes sont là avec leurs milliards et leur mafia et, sans le vouloir, ont défendu la veuve et l’orphelin bien malgré eux. Sans les gangsters russes, c’en était fait des économies des pauvres comme des riches, des honnêtes employés aux pires des assassins, la troïka se serait servie en obligeant leur larbin, président fantoche d’une île paradis fiscal, à montrer son vrai jour, celui de membre du même gang que la BCE, le FMI, les mafieux russes et internationaux qui ont fait que Chypre est devenue une île aux mains de malhonnêtes.

 

Lorsque cette information est parue sur tous les médias, j’ai voulu en faire, moi aussi, un article, à ma manière bien sûr, mais en faire un pour réagir. Et c’est ce qu’il ne faut pas faire, il ne faut pas réagir, il faut réfléchir d’abord et agir ensuite. Comme quoi, ce sont les cordonniers qui restent encore de nos jours les plus mal chaussés. Bien m’en a pris, les Chypriotes ont, eux, réagi, vite, fort et bien. Les réactions trop rapides sont exactement ce que ces crétins d’hommes politiques attendent de nous, ils souhaitent que nous ne réfléchissions absolument plus. Or la réaction est, bien souvent, le contraire d’une action. Comment est-ce possible vous entends-je murmurer dans vos barbes pour les hommes ou vos moustaches pour les femmes (je rigole). C’est très simple, l’action avant d’exister demande une réflexion, si faible soit-elle, elle existe, car sans elle l’action de démarrerait jamais. En revanche, la réaction ne demande rien d’autre qu’au moins un de nos sens qui, en fonction de ce qu’il ressentira, en déduira le comportement à adopter dans la situation donnée. Le cerveau et la pensée sont éliminés du processus qui génère la réaction. C’est un phénomène sensuel, épidermique qui nous fait dire ou faire des choses que nous regrettons souvent par la suite. Cela me rappelle ce que je faisais lorsque, travaillant au sein d’une équipe, je ne supportais plus qu’on m’oblige à faire immédiatement ce qu’on attendait de moi sans tenir compte de ce que j’étais déjà en train de faire ni de la logique manière de gérer les priorités. Je mettais l’action à réaliser de côté et continuais à faire ce que je devais finir prioritairement. Quand un ou deux jours après le quidam qui m’avait donné ce travail si urgent venait aux nouvelles, je lui disais benoitement que ce n’était pas fait. A chaque fois, je dis bien à chaque fois, cette même personne, si pressée, me donnait plus de temps pour faire le boulot en question. Mon humour me faisait dire, à chaque fois aussi, « tu parles d’une urgence » à mon interlocuteur agacé.

 

Il en est de même de ce qui arrive aux Chypriotes et qui nous arrivera bientôt aussi si nous n’y prenons garde. Ils ont eu tout d’abord une réaction instinctive qui avait pour but de protéger leurs biens. Maintenant, ils vont vraiment devenir dangereux pour le système politique en place. Ils ont perdu confiance, ils savent qu’un jour ou l’autre le couperet tombera. Alors, ils vont retirer leurs sous gentiment, lentement mais surement, pour le mettre à l’abri des prédateurs de leur propre gouvernement. Ils pourront le mettre où ils veulent mais pas chez eux dans un premier temps. Ensuite, ce sera la mort de l’euro pour Chypre avant de se répandre partout dans les pays du sud. Vous pensez que je délire, que je dépeins un scénario catastrophe qui n’arrivera jamais, je vous rappelle simplement que ce n’est pas moi qui ai pensé à aller voler les gens, directement en se servant sur leurs comptes, mais c’est bien les propres dirigeants chypriotes qui ont poussé l’obéissance à la bande des trois de la troïka un peu trop loin. Ils sont capables de tout et même du reste. L’euro  mourra de son inadéquation au continent pour lequel il a été pensé. Le problème est que les banques sont partout les mêmes, tout comme les dirigeants, et, donc, les Chypriotes, mais nous aussi lorsque ce sera notre tour, nous ne saurons plus où cacher notre argent aux yeux des fonctionnaires vampires de Bruxelles et de Strasbourg. Il ne nous restera plus qu’à le dépenser, et là, est le but ultime. Ils nous prendront ce dont ils ont besoin pour continuer leur jeu stupide et il nous faudra diluer nos économies en voitures, téléphones, et plus si affinité, si nous ne voulons pas qu’ils le prennent et le dilapident comme ils en ont la très fâcheuse habitude.

 

Riez, riez tous, il y a encore une semaine, jamais personne n’aurait pu s’imaginer un état faire ce que l’administration chypriote allait faire, et pourtant…

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com