Log In

Quoi après Léonarda ? Léonardo ?

Que va-t-il rester de l’aventure, si je puis m’exprimer ainsi, Léonarda ? Après des jours sans fin à entendre les grands de la politique française faire et défaire cette lamentable affaire qui n’en est pas une, que peut-on imaginer des conséquences de cet imbroglio politico-médiatico-stupide ? Si des effets se font sentir, quelles odeurs auront-ils ? Que de questions ne nous posons-nous pas au sujet de notre avenir, qui semble tout sauf radieux, grâce à qui ? Je vous le donne en cent mille, grâce à ces gens qui nous dirigent…

 

leonardo-dicaprio.jpg

 

Si nous faisons vraiment l’analyse de cette tempête dans un verre d’eau, il faut bien admettre que beaucoup de paroles et d’articles, comme celui-ci, ne méritaient pas d’exister pour discourir sur des peccadilles de cet ordre. La loi est la même pour tous aurait dû être le premier et le dernier mot pendant que notre Salomon d’opérette aurait dû continuer à enfler tranquillement sans même s’intéresser à ce bain de boue digne d’une thalassothérapie dans les égouts de Paris. Pourquoi tout ce cirque médiatique et ces échanges violents et inutiles entre gens « biens » ? Uniquement pour des raisons électoralistes, pour essayer de prendre ou plutôt de récupérer quelques voix que la Le Pen a réussi à subtiliser aux autres partis. Des verts jusqu’à l’UMP, des communistes jusqu’aux Mélenchonistes les plus distingués, sans parler du PS au bord de l’éclatement, il n’existe pas un parti qui ne soit pas intéressé à récupérer les électeurs du FN, parti qui est le réceptacle des plus fanatiques adorateurs de l’extrême droite jusqu’aux plus puristes des communistes ainsi que de tous les mécontents et les cocus de la politique des partis politiques français.

 

En plus des données électorales publiques, il y a aussi les campagnes électorales internes comme chez les verts qui vont avoir leur grande fête au mois de novembre. Le Placé, vous savez ce sénateur qui tire à boulets rouges sur tout ce qui bouge, surtout au PS, dès que sa carrière est en jeu, ne brûle pas l’effigie de Hollande que par plaisir, non, non, non… Il le fait aussi pour montrer que lui a l’âme d’un chef, mieux que la porteuse de lunettes vertes, ou qu’un Dany le rouge qui ne cherche qu’à conserver les avantages d’être député européen. Il veut devenir le calife à la place du calife, sacré Placé, il fait tout pour l’être bien… placé. Quant à Copé et son orchestre, plus grand monde sur les gradins lorsqu’il se risque de faire un quelconque rassemblement d’adhérents umpistes, il faut, à tout prix, qu’il redore son auréole quelque peu ternie par ses successions de sottises dites et faites, ses bagarres contre les fillonistes et sa prise d’otage de la présidence de son parti pourri. Mélenchon, ses sorties à l’emporte-pièce sur ses « frères » communistes et ses anciens alliés et partenaires socialistes, n’a toujours pas digéré sa déculottée aux législatives face à la Le Pen, l’UMP et le PS. Il en veut à tout le monde sans se rendre compte que son discours est aussi barbant que ceux de ses cons frères… oups… confrères. Ils nous fatiguent tous ces guignols qui ne veulent qu’une seule chose, être « celui » qui nous mènera dans le mur après Hollande qui, à la date d’aujourd’hui, n’a aucune chance de gagner les présidentielles de 2017 sans l’aide soutenue du FN.

 

Alors Léonarda, je m’en moque. Qu’elle rentre ou pas, je m’en moque aussi. Nous sommes tombés tellement bas dans cette histoire que ses conséquences ont dépassé les limites du droit où elle aurait dû rester. Comment un président de la République peut-il se croire si indispensable qu’il règle un problème du niveau d’un fonctionnaire qui serait au maximum sous-préfet de province ? Tout le monde parle, tout le monde insulte, tout le monde se montre sur tous les écrans et se fait entendre sur toutes les radios, pour ne rien dire, pour déblatérer des fadaises sans queue ni tête. Heureusement Obama a sauvé la mise de Culbuto 1er avec sa saleté de NSA. Hollande va lui vouer un culte pour ce service inattendu mais ô combien utile.

 

Enfin, c’est pas tout ça mais… Qu’allez-vous nous trouver, pour occuper les deux ou trois neurones qui nous restent dans nos têtes lobotomisées, chers politichiens… Pas de petit scandale, pas de pot-de-vin ni de corruption passive à nous mettre entre les oreilles et sous nos yeux exorbités devant tant d’âneries… je suis sûr que vous pouvez faire mieux que « l’affaire Léonarda », allez du courage, vous en êtes capables, on peut toujours faire pire et vous nous le prouvez tous les jours…

 

Ah, j’oubliais, prévenez Obama lorsque vous aurez trouvé une idée, il préparera quelque chose pour vous sauver la mise, n’est-il pas notre allié aux grandes oreilles…

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

1 Comment

  1. Pangloss Répondre

    Cette affaire Leonarda  a été mal montée, mal gérée et mal finie. Margré le peu de sympathie que j’ai pour les Femen, je trouve qu’une jolie blonde torsepoil est plus agréable à regarder
    qu’une grognasse moustachue en surpoids. Même si toutes deux racontent des conneries qui me foutent en boule.

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com