Log In

Rame, rame, rameurs ramez… On n’avance à rien dans ce canoé…

Vous avez sans aucun doute vu à quel point nos hommes politiques aiment à s’identifier à des capitaines au long cours. Qu’ils s’imaginent ou imaginent leurs concurrents dans des tempêtes ou sur des pédalos, chacun y va de sa petite allégorie nautique pour essayer de valoriser ce qui ne peut pas l’être… Leurs médiocrités, commune et respective…

 

Affiche-sarkozy.jpgA longueur d’année, tous ces braves voyous nous mènent en bateau et cela leur permet de penser qu’ils en sont devenus les capitaines. Mais non, mesdames et messieurs, vous n’êtes rien d’autre que des conteurs d’aventures jamais vécues, comme ceux-là même qui peuplaient les ports d’antan, et qui, en l’échange de quelques verres de rhum, faisaient rêver des voyageurs qui ne quitteraient jamais le quai… Vous nous racontez des histoires à dormir debout, et, chanceux que vous êtes, non seulement on les écoute, mais, de plus, nous nous endormons sans peine aux sons mélodieux de vos mensonges ressassés par vos voix langoureuses qui nous dépeignent toujours plein de joyeux jours à venir et d’étés sans fin. Quand vous tairez-vous, quand tiendrez-vous vos promesses, quand nous prendrez-vous pour autre chose que vos victimes décérébrées ? Tout vos fonctionnements justifient et clarifient l’opinion que vous avez de votre peuple et ce trait vous est commun à tous, de gauche, de droite, du centre et des extrêmes ; vous nous prenez pour des benêts… Et, je dois avouer, même si cela me coûte… Vous avez raison, nous le sommes…

 

Notre petit président de poche, vous savez ce type de président qu’on croit avoir oublié tellement il est discret, non pas qu’il soit docile et immobile, mais sa petitesse, dans tous les sens du terme, le change en un passe-partout digne de Fort Boyard, bref, notre président donc est candidat à sa propre succession. Quelle surprise, quelle nouvelle, si inattendue et si inespérée de la part de 75 % de Français, alors vraiment mon gars, tu nous épates, j’en suis encore tout esbaudis après 2 jours depuis cette annonce providentielle pour tes amis de la finance multinationale et les propriétaires de yachts. Merci Sarkozy, merci surtout de ne pas avoir fait que le suspens insoutenable où nous vivions depuis trop longtemps s’éternise un peu plus. Maintenant, tout est clair, tout est limpide, tout est connu, y compris le pire qui est à venir avec ton aide, tes gesticulations inutiles et ton écoute populaire autistique. Si tu es élu, tu referas ce que tu as déjà fait, enrichir les riches et appauvrir les autres, merci d’avance Sarko 1er, je t’apprécierai peut-être si tout ce que tu faisais n’était pas aussi vain et futile pour ceux qui ont le plus de besoins et aussi vaniteux et ostensible pour tes copains du Fouquet’s.

 

Ton quinquennat se termine bien, BNP Paribas annonce des profits records, après une provision pour la Grèce de 4 milliards d’euros, il reste à se partager entre actionnaires 6 milliards d’euros… De quoi résoudre pas mal de problèmes de logements et d’alimentation des 4 millions de chômeurs et des milliers de sans abri, mais bien sur, ils n’en feront rien sinon comment financerais-tu ta campagne et celle des législatives, hein ? Coquin va ! Autre bonne nouvelle, nous continuons de voir croître le nombre des sans emploi au rythme sympathique de 1000 par jour. Et, ArcelorMittal, groupe dont le siège luxembourgeois d’une société indienne a décidé de fermer son site de production à Florange – Gongrange en laissant sur le tapis pas loin de 5000 employés en une seule jolie et efficace restructuration de leurs intérêts. Notre président pompier, via son interview à Laurence Ferrari qui l’a interrogé sur les entreprises qui licencient, et le candidat UMP, tous les deux, qui ne font qu’un, ont esquivé la question et ont préféré prendre l’exemple de plusieurs groupes. « Quand les gens de Lejaby nous appellent, j’y vais. Quand Photowatt a un problème, j’y vais. Quand vous me dîtes ArcelorMittal, c’est pareil »

 

La solution, notre Merlin l’enchanteur de pacotille l’a déjà… Et moi, je la connais… Vous aimeriez bien que je vous la dise n’est-ce pas ? Eh bien oui, je vais vous la donner, mais parce que vous le valez bien…

 

Sarko 1er va prendre son téléphone, et, comme il l’a fait pour Lejaby, il va appeler Bernard Arnaud… Vous riez parce que son riche ami n’est pas sidérurgiste… Ne riez pas je vous explique…

Il va dire à Nanard, ils sont très intimes : « écoute ne m’emmerde pas, avec tout le fric que je t’ai fait mettre dans tes fouilles tu peux bien me faire ça… Achète cette usine de merde pour pas un rond à cet indien qui nous fait dans les bottes… Je te finance, l’achat ainsi que la formation des personnels que tu embauches, à 75 % (les autres 25 % étant payés par cet indien pourri), avec des subventions du Conseil Général, de la Région et de la Communauté Européenne, et on va changer ces sidérurgistes qui puent la sueur en de jolies couturières pour tes marques de luxe et Vuitton en particulier… Les Français aiment bien Vuitton, ça sonne franchouillat et réussite… Et puis il y a un précédent avec Lejaby non ? De toute façon, tu dois le faire et ça doit tenir jusqu’en juillet, après les législatives, et après on ferme tout et tu gardes la différence entre le financement et ce que tu as payé pour nous payer des vacances sur ton beau bateau. Tu ne sors pas un rond et tu peux gagner quelques millions et on se tape 5 nouvelles belles années à bouffer aux frais de Marianne… Tu as bien un fournisseur que tu tiens à bout de bras qui ne pourra pas te refuser ça non ? »

Je sais, il ne parle pas très bien le Français ou plutôt d’une façon un peu triviale, disons… Mais nous avons un président proche du peuple, pas par ses préoccupations mais surtout pour ces écarts de langage façon banlieue… « Casse-toi pauvre con… Descends si t’es un homme… » Il aime être proche des gens qu’il va bientôt rejoindre si le Dieu des pauvres m’entend…

Que va faire Nanard ? Il va obéir et si ce n’est lui ce sera un de ses « frères de portefeuille ». L’un ou l’autre va trouver un fournisseur ad hoc et va le mettre en avant, il ne faut quand même pas exagérer, et ils vont le pousser à agir et le financer avec les aides et subsides de Sarko 1er. On aura bientôt des valises Vuitton en acier inoxydable, des lunettes en fer forgé et des montres Vuitton avec des aiguilles d’une tonne chacune. Si on peut changer des monteuses de lingerie en façonnières de cuir on peut aussi bien changer des sidérurgistes en joailliers et monteurs de bagages non ? Et puis quoi, c’est juste pour passer les élections…

 

Je ne vous dis pas ce que Bernard Arnaud va devoir acheter comme entreprises dans les mois qui nous séparent de la fin de la période électorale. C’est le Bernard Tapie de Sarkozy le Arnaud, on peut mettre en facteur Bernard et on aura l’équation économique, au millième degré, suivante :

Bernard (Tapie + Arnaud) = 0

 

On n’a pas fini de rigoler, à vos poches mes frères, ils nous prennent vraiment pour des con…citoyens…

 

A bon entendeur… Devenez sourd !

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com