Log In

Si la politique est sâle… Mettez des guéants !

Tout va bien dans notre royaume de la voyoucratie et de la corruption. Guéant a encaissé 260 000 € en liquide, les retraites vont devenir une copie triste mais conforme de celle de Russie vécue par nos troupes en déroute, toutes les affaires qui touchent les personnalités aussi sulfureuses que politiques partent a volo, Bettencourt, DSK, Karachi, j’en passe et des pires… Dans le Nouveau Testament, les évangélistes font dire à Jésus, heureux les simples d’esprit… Ma parole, mais c’est de nous qu’Il parle… Alors, soyons heureux !

 

gants.jpg

 

Tout d’abord, si on lit bien les évangiles, il ne s’agit pas de simples d’esprit dont il est question mais bien de simples « en » esprit. Il n’est pas question de chanter les louanges des attardés mentaux ou des crétins volontaires ou non mais bien de gens qui ne sont pas « compliqués ». Par ce mot j’entends des personnes pures dans leur esprit, qui ne cherchent pas à torturer ni les choses, ni leurs congénères, ni encore leurs propos et ni leurs pensées. Il est question ici de pureté, la simplicité étant la meilleure façon de caractériser l’envers des méthodes usuelles exploitées par les humains qui ont, généralement, pour défendre leurs intérêts, des attitudes et des manières de faire plutôt sophistiquées afin de cacher leurs véritables intentions. Tout est là, la simplicité ne cache rien, elle est transparente comme les actes et les raisonnements qu’elle anime. Mise au point terminée. Revenons-en à notre ancien sinistre de l’intérieur, qui, comme je l’ai dit bien souvent, me fait penser à Goebbels, mais ce n’est qu’une façon élégante de dire à quel point je trouve ce personnage méprisable.

 

Il trouve le culot de dire que ces sommes d’argent ne l’ont pas enrichi d’un centime car il les redistribuait au personnel qui « gardait » le corps de son mentor, le petit dont vous avez subi les affres pendant cinq années interminables, d’ailleurs dans interminable il y a minable. Mais en fait, en plus de nous prendre pour ce que nous sommes, des imbéciles sans cervelle, il nous le dit ouvertement. Le problème n’est pas là petit monsieur Guéant, il est dans le fait que vous aviez interdit ces règlements en espèce vous-même et que vous transgressez vous-même des lois et règlements que vous avez établi pour notre république bananière. Vous n’aviez pas à recevoir cet argent, comme celui d’autres, Khadafi et encore d’autres que vous n’avez pas encore fait assassiner sous couvert de défense des droits de l’homme. Cet argent vous nous l’avez volé, nous les contribuables, nous les petites gens de la classe moyenne qui deviennent de plus en plus proches de la classe indigente. Vous devrez répondre de ce larcin et de tous les autres si notre justice est moins pourrie que notre environnement politique. Sachez, vulgaire bandit, que cela représente 260 mois de salaire net d’un ouvrier au salaire minimum, que cela équivaut à 520 mois de RSA pour des misérables (par leurs moyens financiers) qui n’ont rien d’autre pour vivre, en années cela donne 21 ans et 8 mois pour les uns et 43 ans et 4 mois pour les autres, presque une vie. Votre punition devrait être les travaux forcés à perpétuité pour rembourser vos victimes, le peuple de France.

 

Avez-vous remarqué comme les bonnes nouvelles affluent pour les spoliateurs et les magouilleurs français, des non lieux, des diminutions de dettes, des enterrements en grande pompe d’affaires calamiteuses. Il est à croire que seuls les gangsters sont protégés par un droit qui ne l’est pas… droit justement. Il s’agit comme dans la parabole d’un droit sophistiqué, d’un droit à géométrie variable. Dans tous les cas, il n’est pas simple, vous en conviendrez. Mais non seulement il est, à l’image de notre société, tortueux, mais en plus il vaut mieux connaître les juges que connaître le droit, comme disait le regretté Coluche, lorsqu’on est l’avocat de ces sommités et autres contempteurs de notre état qui est bien triste… Il est évident qu’il est plus facile de donner quelques années de prison à un analphabète, voleur de voiture, dont on a fabriqué l’illettrisme plutôt qu’à celui qui l’a fait et qui est l’ami du juge qu’il a fait de la même façon. Les bonnes intentions de début de mandat de Culbuto 1er n’étaient que le coup de « bluff » de notre énarque roi pour valider l’illusion de sa volonté de changer les choses. En fait, maintenant il a une grosse voiture, tout le monde passe au feu rouge, tous ses amis sont placés bien au chaud et à l’abri du besoin, surtout ceux de la promotion Voltaire qui doit se retourner dans sa tombe, il accomplit toutes les largesses nécessaires à la protection de ses prédécesseurs afin qu’ils en fassent de même s’il perd le pouvoir, enfin… Comme je le disais, tout va bien, soyons heureux, nous n’avons pas grand chose d’autre à faire… Ah oui, peut-être prier pour ceux qui croient en des Dieux qui nous tournent le dos pour rire de notre passivité ou encore réfléchir et lutter contre nos propres craintes de créer autre chose que l’enfer que ces mécréants nous ont concocté. C’est vous qui voyez…

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com