Log In

Si le climat change… plus de banane…

Toutes les télévisions, toutes les radios, toute la presse papier sont focalisés sur la couverture d’un magazine hebdomadaire dont je ne dirai pas le nom tellement j’ai crainte d’avoir une haleine fétide après l’avoir prononcé. Absolument tout le monde est sur le pont pour tancer les journalistes et la rédaction de ce journal maudit qui montre le visage raciste de l’extrême droite française dont la réputation à ce niveau n’est plus à faire, comme tous les groupes identiques. Mais personne ne parle de la conférence sur le climat qui intéresse le monde entier et dont tout le monde se moque éperdument… Pourquoi ?

 

climat.jpeg

 

De deux mots il faut toujours choisir le moindre, et, il faut bien reconnaître que d’insulter des gens stupides et malhonnêtes de notre extrême droite est plus simple que de résoudre les problèmes incommensurables que nous avons créés pour notre planète avec notre gestion décadente et excessive de toutes ses ressources. Un doigt peut-il cacher une forêt ? Oui, bien sûr, si le doigt est assez près de l’œil qui regarde, il peut même rendre aveugle l’œil en question si celui-ci s’enfonce dans son orbite jusqu’au coude de celui à qui appartient le doigt dissimulateur… Comme à l’accoutumée, on ne s’intéresse qu’à ce qui fait de la mousse, et nos journalistes corrompus et à la solde de nos élus et bailleurs de fonds ne parlent que de ce qui emporte l’adhésion de tous pour le plus grand bonheur des Culbuto et autres ministres qui sont au plus bas dans les sondages… Il suffisait de demander au gouvernement de porter plainte, comme cela a été fait mais bien tard, et de laisser la justice s’occuper de cette affaire jusqu’à une éventuelle sanction, et puis c’était tout. Cela nous aurait donné le temps de parler de choses vraiment graves, non pas que le racisme ne le soit pas, non, ce n’est pas ce que je dis, mais en remettant les événements en perspective on voit bien que ces injures racistes sont bien moins importantes que la survie de la planète, non ? Cela ne veut pas dire que nous devons tolérer toute forme de racisme mais bon, voilà, l’honneur de quelques ministres et de notre roitelet gras du bide passe bien après l’existence même de notre humanité. Ceci est d’autant plus vrai que le racisme en question n’existe que par les manigances et la voyoucratie de ces mêmes élus qui jouent de sa présence pour organiser ses stratégies électorales, d’où vient la honte d’après vous ? Elle provient bien entendu des racistes eux-mêmes mais aussi et autant de ceux qui leur donnent vie et développement.

 

Voici encore une raison pour laquelle les habitants de notre beau pays se méfient, se défient de leurs représentants, qu’ils ont élus, c’est vrai aussi, mais sans avoir vraiment le choix. Entre le cancer et le sida, que choisiriez-vous ? Là est la question ! Nos ministres écologistes ont trahi leur cause depuis longtemps mais leur complicité en ces moments de conférence sur le climat en Pologne, autre pays de notre Europe pourrie et corrompue, est absolument totale. Quand on sait que la conférence actuelle est organisée pour préparer l’organisation de celle de 2015, là aussi, il y aurait beaucoup à dire. De qui se moque-t-on, de quoi est-ce que nous parlons, suis-je en train de rêver ou quoi ? Le monde est fou, nous venons d’avoir des milliers de morts aux Philippines, les membres de la conférence y consacrent une minute de silence et tout le monde se fout de ce qui est le seul vrai problème de toute notre humanité. C’est bien la preuve que les multinationales qui creusent de plus en plus l’écart entre ce qui devrait être fait et la réalité sont supportées par les autorités et gouvernements qui bénéficient de leurs largesses. Vous pourriez me dire que je n’ai pas les preuves du lien entre nos pollutions et des bouleversements climatiques que nous connaissons, ok, dites-le. Mais est-ce une raison pour négliger cette possibilité ? Est-ce une raison de se moquer de ceux qui tirent les sonnettes d’alarme depuis des années et des années ?

 

De toutes les façons, entre le souci raciste de Taubira et le climat, mon choix est fait, mon avenir n’a que peu d’importance eu égard à ceux de mes enfants et petits-enfants. Alors, messieurs les politiques, lâchez-nous un peu avec votre racisme, faites ce que vous avez à faire et occupez-vous des vrais problèmes, tas de fainéants corrompus…

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com