Log In

Vas te faire voir chez… les Grecs ?

Aujourd’hui grève générale à Athènes, pour fêter comme il se doit l’austérité qui règne dans ce beau pays depuis maintenant six ans tout autant que la récession qui perdure de la même façon. Peut-être y a-t-il un lien, comme s’en sont aperçus les aveugles du FMI… Pour notre part, Culbuto 1er fait aveu de ses mensonges concernant ses doux rêves d’une croissance à 0.8 % et d’un déficit limité à 3 % cette année. Faute avouée est à moitié pardonnée, mais seulement à moitié…

 

Hollande-en-Grece.jpg

 

Nous voyons bien que nos gouvernants sont loin de connaître la vraie vie, qui est la nôtre, éloignés qu’ils sont de nos problèmes financiers ou simplement d’alimentation, dans leur paradis bien à l’abri de nos contingences si minuscules à leurs yeux plein de l’arrogance des gens qui croient tout savoir et peuvent se permettre de prendre leurs congénères pour des bœufs à qui on donne à manger du cheval, n’est-ce pas ? C’était pour rire… Leurs avantages sur nous sont clairs, nos impôts servent tout d’abord à payer leurs salaires somptuaires et leurs prébendes, nombreuses, et ensuite, ensuite seulement, à financer tous les beaux projets de société moderne et consumériste à outrance qu’ils nous concoctent du haut de leur compétence énarquienne. Mais même ces splendides projections qu’ils font sur notre avenir qui se veut radieux, à les entendre, sont remises en question depuis longtemps par les bailleurs de fonds que sont les trois monstres que sont le FMI, l’Union Européenne et la Banque Centrale Européenne. Ces trois ensembles, qui représentent les plus beaux fleurons de la crétinerie internationale et de l’arrogance portée à son paroxysme, exigent jusqu’à ce jour, que la gestion saine de nos pays passe d’abord par l’équilibre de nos finances et la décroissance de nos déficits et de nos dettes. Comme je l’ai écrit récemment, certains au FMI se sont rendus compte de leur lamentable stupidité et commencent à dire qu’il faudrait se calmer sur la saine gestion… Apparemment, tout le monde n’a pas compris encore. En Europe nos imbéciles de fonctionnaires technocrates hyper payés pour rien font partie de ceux qui n’ont pas bien saisi l’étendue de leurs bévues.

 

Bien entendu, les Grecs vont surement se fâcher durant les manifestations qui sont attendues dans la capitale hellène, et, ce n’est que « normal », si tant est que la violence puisse avoir quelque chose qui touche à une quelconque normalité. Nous ne sommes pas à l’abri de voir quelques cocktails Molotov et quelques jets de pierres et autres objets qui se découvrent des ailes sous l’impulsion de la colère de ceux qui les tiennent. Je me prends parfois à espérer que l’un de ces projectiles volants identifiés vienne tomber sur la tête de l’un des gouvernants, non pas pour le blesser ou le meurtrir mais surtout pour le réveiller, le remettre en phase avec les administrés qu’il désespère.

Comme ils ne l’ont toujours pas compris, la croissance est mal en point, si l’on peut dire, pour ma part, je crois même à son décès définitif et ses obsèques ne vont pas tarder à s’offrir à nos emplois du temps surchargés de démarches faites principalement de mendicité auprès des différents financiers qui vivent encore très bien de la décrépitude de notre monde calqué sur l’American way of life qui nous a menée droit dans le mur. Donc, plus de croissance… Et après ? Ma solution, que vous connaissez certainement, passe par une décroissance organisée et maîtrisée, celle qui est tournée en ridicule par nos gouvernants qui font la preuve quotidiennement de leur médiocrité intellectuelle et morale. Elle est possible, elle est à la portée de nous, à condition que nous la souhaitions réellement dans l’intérêt de nos pauvres enfants et petits-enfants.

 

Culbuto 1er savait qu’il nous mentait, comme ses complices du gouvernement. Comment peuvent-ils espérer à ce point que nous soyons encore plus stupides que nous le montrons et qu’ils l’espèrent. Comment pouvons-nous tolérer que ces gens se moquent à tel point de nous ? Comment supportons-nous ces humiliations permanentes, cet irrespect chronique montré par des personnes choisies, élues pour nous représenter ? Sa faute est peut-être avouée mais je ne le pardonne pas pour autant. On ne pardonne que les erreurs ou les fautes commises sans la volonté de nuire, celle-là même qu’il a utilisée pour nous faire rêver et ensuite nous assassiner dans sa plus grande traîtrise. Ce nouveau Mitterrand en herbe a bien appris ses leçons, Machiavel doit se retourner dans sa tombe de voir un clown appliquer ses facéties politiques à la lettre, et peut-être même y ajouter le style narquois et hautain des anciens élèves de l’éna. Quand descendrons-nous dans les rues pour leur dire « assez », allez-vous en messieurs, retourner dans vos demeures luxueuses payées par nos sueurs et dans lesquelles vous pourrez dormir en paix en oubliant nos misères.

 

Je ne te pardonne pas Culbuto, tu es un grand traître parmi les traîtres de ta troupe, tu en es le chef et le plus talentueux. Heureusement que je n’ai pas voté ni pour toi ni pour personne, je m’en serais voulu au-delà de mes propres limites.

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com