Log In

Vite un vomissoire !!!

Parfois, comme en ce moment, je suis perdu, je ne comprends plus ce qui se passe autour et en moi. Je suis pris comme dans un tourbillon d’inquiétudes et de pensées négatives qui m’agressent tout en me transformant en une machine à fabriquer de la haine au lieu de faire le contraire, de créer et de distribuer l’amour nécessaire à la survie de la planète et du genre humain…

 

Vomissoire.jpg

 

Non, je ne suis pas dépressif, pas de danger, mais je fais mine de vous livrer une tranche de ma vie pour vous mettre de bonne humeur et vous faire rire… Et je suis convaincu que vous en avez drôlement besoin, n’est-ce pas ? N’ayez crainte, si vous êtes perdu, vous n’êtes vraiment pas le seul. C’est le cas de beaucoup de Français mais pas seulement, le petit monde, auquel nous sommes accrochés comme des morpions aux boules qui nous chatouillent… la gorge, a les mêmes problèmes.

Je viens de parcourir Le Canard Enchainé qui m’a encore fait pleurer à chaudes larmes. Certains parmi nous sont heureux d’avoir raison dans les débats qui les opposent à leurs contradicteurs, moi c’est l’inverse, j’en suis marri. Rassurez-vous, je m’en remets très bien, non pas que je sois plus fort que la moyenne, mais la vie m’a appris qu’on n’a rien ou pas grand chose sans se battre durement et férocement pour l’avoir. Alors je me bats, j’essaie de convaincre, non pas de la justesse de mon point de vue mais simplement d’en avoir un réellement à soi. Mon rêve est simple, que tous les êtres réfléchissent et n’acceptent rien sans y avoir pensé par eux-mêmes, hors des sentiers battus du politiquement correct et de la défense de nos intérêts égoïstes.

Pourquoi vous parle-je de ma lecture de l’hebdomadaire satirique du mercredi ? Parce que cette gazette reprend, à sa manière, les faits et gestes des gens de pouvoir pour nous expliquer, avec ses arguments propres et sa façon de les exposer, les réelles intentions de nos gouvernants et des politichiens qui garnissent nos médias de leur médiocrité. S’il est vrai que les effluves de scandale qui entourent les propos de ces journalistes, spécialisés dans la dérision et la critique agressive (et méritée) de leurs « victimes », ne rendent pas forcément les échanges ou la controverse plus claire pour les quidams moyens, elle n’en est pas moins nécessaire et diablement utile. Elle nous montre une autre voie, une autre compréhension des actions qui nous assaillent de toute part et qui nous viennent de  ces voyous qui nous mènent à l’abattoir.

 

De savoir que la famille Hollande-Trierweiler se permet de laisser un directeur accusé de tous les maux à la tête de la villa Médicis à Rome, Eric de Bustel de Chassey, après l’avoir encensé dans Paris Match via un journaliste « ami » de la tweeteuse.

Que Bernard Tapie, est insolvable et en faillite malgré le règlement de 308 millions d’euros de l’argent des contribuables grâce à la complicité et la duplicité de Christine Lagarde et de la bande de gangsters à laquelle elle appartenait.

Que Julien Dray fait financer par la région, je dirais même impose impoliment, le film d’un ami déjà financé par France 3, Arte et les ministères de la défense et de l’éducation.

Que…

Vous voulez que je continue ? Des milliers de pages n’y suffiraient pas, ces personnages odieux, ces mécréants qui utilisent les fonds de notre peuple pour leurs amis et eux-mêmes me dégoutent au plus haut point. Encore que je ne puisse garantir que je serais incorruptible, j’ose espérer que je n’atteindrais jamais leur degré d’ignominie et d’amoralité.

 

De république bananière nous sommes venus, à république pourrie nous allons, je nous souhaite bon voyage.

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

2 Comments

  1. Joel Répondre

    Bonjour,

    eh oui,  drôle de république, drôle de démocratie 

    Il s’agit d’une poignée d’individus, ( pas plus de 1000 sur 65 M  )  qui grace aux élections ( piége à cons ) se sont emparés du pouvoir , tout en bénéficiant de la grosse machine
    d’Etat , pour assoir leur suprématie .  Et le peuple , regarde , impuissant , bien qu’il ait conscient d’être toujours roulé dans la farine ! 

     

    est-ce si compliqué au peuple de reprendre le pouvoir à cette poignée de carriéristes , qui se débineraient de toutes leurs jambes ,  à la vue d’une guillotine ( qui ne marcherait pas , mais
    chut )  sur la place d’un village ? 

    1. point-de-vue-incorrect Répondre

      L’idée de la fausse guillotine me séduit bien.

      Si cela pouvait déclencher la réflexion des voyous qui nous gouvernent peut-être redeviendraient-ils « normaux » ?

      Quand à nous, pauvres lobotomisés que nous sommes, que faudrait-il pour qu’on commence à penser ? Je n’en sais rien à ce jour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com