Log In

Catalogne, mon amour…

La Catalogne veut devenir indépendante pour de mauvaises raisons, l’Islande votent pour élire des candidats qui ont des passés chargés comme les mules porteuses de cocaïne que la Guyane envoie en métropole… Vous croyez que ce sont des problèmes différents ? Détrompez-vous !

La Catalogne, un mauvais exemple ?

Quand pour défendre des intérêts financiers, aussi bas que la moralité des politiciens qui animent ce mouvement comme celui qui s’y oppose, on fait fi des êtres humains et de l’avenir qu’on leur réserve, la Catalogne va dans le mur. S’il est vrai que l’Europe a fait grandir, en réaction de toutes ses turpitudes et mauvaises décisions, des nationalismes qui tendent vers une exacerbation démesurée, cela ne leur donne aucune légitimité pour autant. Surtout si ces nationalismes ne sont que des outils qui permettront de diminuer la solidarité entre pauvres et riches en laissant la part belle à ces derniers. A l’instar des grands pays, la corruption et le népotisme existent aussi en Islande. Par moment le peuple, très petit en nombre 365 000 personnes, a bien eu des soubresauts d’amour propre en envoyant en particulier à la trappe un premier ministre détenteur d’une fortune rondouillarde dans l’affaire des « Panama papers ». Mais comme en Catalogne, comme en France les peuples sont les derniers à défendre leurs propres intérêts, voire leur définition de l’éthique devant des prédateurs sans foi ni loi.

La Catalogne, un bon exemple ?

Mais les Catalans ont raison de demander leur liberté, même si la raisons qu’ils invoquent ne sont certainement pas les bonnes. Au moins prouvent-ils par leurs excès qu’une certaine idée de la liberté est morte pendant que ce qu’il en reste est en train de succomber et qu’ils n’ont que leur lutte pour tenter de la retrouver. L’indépendantiste de base ne sait pas que ce qu’il fait va dans le sens unique du profit de ses chefs. Aveuglé par une vision utopique de l’avenir, ces futurs déçus ne voient pas ce qui se trament dans leurs dos. D’ailleurs regardent-ils dans la bonne direction ou réfléchissent-ils avant même d’agir ? Bonnes questions. Tout le monde veut devenir milliardaire mais seuls ceux qui tiennent les manettes en ont le pouvoir avec l’aide de ceux qui les corrompent. La liberté est l’apanage des riches et seulement des riches. C’est pour cela que des familles font installer dans le ventre de leurs enfants des kilos de cocaïne qui passent par les airs pour relier Cayenne à la France métropolitaine. Toute cette misère organisée et développée par les tenants du pouvoir et leurs bailleurs de fonds, voilà le résultat de leur travail, et surtout la preuve de leur volonté affirmée.

Parfois je regrette qu’ils ne soient pas comme nous… des fainéants, n’est-ce pas Macron 1er ?

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

xyz_lnap:
1
Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com