Log In

Editôt ou éditard… (240) L’enquête repart

Une enquête qui repart de plus belle. Il en va des événements comme de la politique, ils s’emballent lorsque ceux qui en tiennent les rênes le décident. Les juges Serge Tournaire et Aude Buresi maintiennent fermement, semble-t-il, celles de l’enquête des fonds libyens de la campagne de Sarkozy en 2007…

Enquête oui… Mais sanctions… peut-être ?

Saura-t-on un jour le fin mot de cette triste et lamentable affaire ? Sûrement après que tous les protagonistes soient morts et enterrés. Bien entendu, si vous volez une orange chez votre épicier, vous serez jugé en comparution immédiate et aurez une peine de prison. C’est parce que vous appartenez au monde des sans dents, des sans amis haut placés, des vermisseaux qui votent mais qui ne font rien d’autre. Je vous suggère de lire cet article de Médiapart, qui conte l’effroi semé dans les rangs UMP-LR de ces derniers jours…

Ferrand… Pas d’enquête du tout…

Je vous ai déjà donné mon avis sur la dichotomie faite par nos politiciens entre affaires légales, morales, ou encore honnêtes. Le problème est que nous confions les clefs du coffre France à des gens qui connaissent mieux les juges que le droit, sachant que le droit est fabriqué par leurs amis de l’assemblée pour les protéger. Alors forts de leurs amitiés coupables et d’un droit qui les autorise à faire des actions amorales, ils ne se privent pas. Oui, j’ai bien dit amorales et pas immorales. L’immoralité repose sur l’existence d’une morale que possède celui qui en fait preuve. L’amoralité est l’absence totale de morale, c’est bien pire…

Enquêtes nombreuses mais…

Toutes ces affaires ont donné lieu à beaucoup de recherches de la part des policiers ou des juges d’instruction. Mais même lorsque des enquêtes sont diligentées, elles disparaissent corps et biens dans le labyrinthe et les arcanes des ministères. Sous les auspices des occupants temporaires qui ne veulent plus partir de ces bureaux richement parés, ces « tracasseries administratives, comme les qualifient les suspects et mis en examen, traînent en longueur. Chirac en a été le bénéficiaire puisque bien que convaincu d’abus et condamné, il n’effectuera jamais aucune peine ni ne subira aucune sanction. Amiante, Médiator, et tant d’autres finiront au paradis des affaires perdues… pour cause de désagrégation.

Le temps est toujours l’allié de ceux qui le possèdent. Ceux qui le possèdent sont les puissants, nous nous avons des montres pour ne pas être en retard au bureau de vote…

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

xyz_lnap:
1
Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com