Log In

Editôt ou éditard… (247) La loi sur la moralisation…

La loi sur la moralisation de la vie politique, ou quel que soit son nom, tombe à pic pour notre ministre du travail, non ? Déjà les jupitériens d’occasion qui se sont fait élire comme des chèvres frondent, c’est dire que ce n’est pas gagné…

Moralisation en trompe-l’œil

Alors que notre sinistre ministre s’enrichissait en bonne directrice des ressources humaines du groupe Danone, dûment récompensée à cet effet pour le départ de centaines de ses collègues, ce même groupe pour ces mêmes raisons voyait son cours de bourse s’envoler. C’est cet envol qui attira le désir de vendre des titres qu’elle avait durement mérités. La pôôôvre ! Comme c’est dur la vie… Délit d’initié crient certains… Cela ne m’étonnerait pas car même nous, nous le savons. Quand il y a licenciement il y a plus de profit et donc une plus-value boursière. Je ne crois pas un seul instant que cette loi sur l’éthique de nos politiciens sera efficace. Elle commence déjà à être rabotée de partout. Mais il y a pire…

Moralisation factice

Qu’est-ce qu’une sanction ? C’est une punition donnée à quelqu’un qui a commis une faute pour faire simple. Mais imaginons nos enfants qui font une bourde, une de plus. Nous les punissons, enfin ceux qui ont encore assez d’autorité encore. Mais une fois la sanction exécutée les laissons-nous de côté sans plus jamais les embrasser ou les aimer ? Non, bien sûr que non ! Eh bien en droit français, ce n’est pas le cas. Dans notre république bananière, la condamnation dure toute votre vie. On vous fait payer vos erreurs jusqu’à la mort ! Vous ne me croyez pas ? Qu’est-ce que le casier judiciaire ? C’est la trace écrite de vos faits répréhensibles. Or force est de constater que lorsque vous avez fait de la prison, ou faillite, vous traînez toute votre vie ce boulet alors que vous avez effectué la peine demandée par le représentant de l’état. Et que faites-vous lorsque votre passé officiel vous empêche de travailler ou d’avoir une vie « normale », vous retournez vers la plus sombre des solutions, la récidive.

Moralisation tout azimut ? Certes non !

Même dans les banques, si vous avez eu ne serait-ce qu’un découvert bancaire non remboursé, ou un problème avec un établissement financier, plus de crédit possible, même des dizaines d’années après les faits pour lesquels vous avez déjà payé au travers de la sanction qui vous a été infligée. Je n’aime pas le libéralisme sauvage ou domestique mais aux USA, pays que je honnis souvent, votre vie recommence « presque à zéro » lorsque vous avez payé vos dettes à la société. Enfin presque, parce que si vous êtes noir ou mexicain… c’est plus compliqué tout de même. Ici, c’est pire, ce n’est pas possible. Alors tous ces gens qui se disent chrétiens et ont le pardon facile, pourquoi laissent-ils depuis tant d’années perdurer de telles situations ? Pour protéger leurs amis banquiers peut-être ? Les hens les plus dangereux ne sont pas ceux que nous mettons en prison, car ceux-là ont été assez stupides pour se faire prendre. Mais les Balkany et leurs collègues ont des casiers judiciaires vierges. Sont-ils honnêtes pour autant ?

Je vous laisse répondre et vous encourage à ne pas rêver d’une révolution au sujet de cette nouvelle loi bidon…

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

PS : Au fait, si vous voulez voir passer Jupiter dans le ciel, profitez de la nuit des étoiles ce soir… Si votre pollution le permet, qu’elle soit lumineuse ou autre… Pour ceux qui ne peuvent pas voir cette planète de notre système, regardez une image de votre président, il est moins beau mais on fait avec ce qu’on a…

xyz_lnap:
1
Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com