Log In

Editôt ou éditard… (249) La première dame

La « première » dame qui vit actuellement avec notre imperator doit-elle ou non avoir un statut ? C’est la question que me pose un de mes fidèles lecteurs. Pendant que les œufs nous empoisonnent comme le reste, que la corruption règne partout, même chez Airbus, qu’un candidat au conseil constitutionnel se décide à ne plus briguer ce poste pour une mise en examen… Cette question est-elle bien raisonnable ?

Être une dame est déjà un statut

Dans la société dans laquelle je tente de vivre, où la compétition est l’archétype et le fondement de tout comportement. Je comprends donc que chacun veuille être le premier, quel que soit le domaine où cette place de choix est accordée. Mais « première » dame ? Pourquoi faire ? Faire de tout ce qui l’entoure des outils de communication, voilà le rêve secret de notre président. En se parant d’un titre de plus via son épouse, c’est une autre couche de la population qu’il espère toucher ? J’ose espérer que ce n’est pas cette idée saugrenue qui habite son esprit embrumé d’énarque, à qui tout réussit, et qui est le premier des premiers. Des pétitions lui auraient fait changer d’avis semble-t-il à l’écoute des bavards des radios et télés inutiles. Mais il s’en moque, notre chef, il a toujours un coup d’avance notre champion. Il préparait sa « charte » depuis des semaines, paraît-il… Mais alors, il se moque vraiment de ce pensent les « riens » que nous sommes. Nous ne voulons pas d’un empereur d’opérette et de son impératrice, nous voulons simplement devenir des êtres libres, égaux et fraternels, comme notre devise le préconise.

Revenons sur cette « première » dame

Quels sont les pays où les épouses ou époux « des chefs » ont des « statuts » ? Les USA… Puis… je ne sais pas mais en Europe il n’y en a pas beaucoup. Peut-être même pas du tout. En revanche, les rois ont tous des reines, même la reine Elisabeth a son son prince consort. Et puis il y a surtout tous ces présidents dictateurs qui utilisent leurs épouses pour leurs dures besognes de communicantes. Cela leur permet de profiter de la manne produite par leur chef de mari. En Afrique, les épouses se gavent, au Gabon par exemple où la « présidente » mène grand train à Londres et partout avec l’argent pillé par son mari. Donc mis à part les Américains, qui ne sont pas loin d’être sous dictature malgré une mythologie en faisant le pays de la liberté, et dictateurs du monde il existe des épouses mais pas de première dame ayant un statut. C’est dire d’où notre fantasque président tire ses idées… Il y a longtemps que nous ne savons plus ce qu’est la démocratie, ici aussi. Peut-être serait-il bon qu’on nous la restitue, si tant qu’elle ait jamais existée, avant de se préoccuper du rôle à donner à la compagne du chef, non ?

Alors vraiment, on se fout de sa femme, de son statut, et même de sa voiture voire même de ses chaussettes, qu’il fasse son boulot en démissionnant avant qu’on le renvoie comme ses deux prédécesseurs… Comme ça elle deviendrait la princesse « qu’on sort »…

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

xyz_lnap:
1
Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com