Log In

Editôt ou éditard… (252) La démocratie ?

Thucydide disait : « Il est dans la nature de l’homme d’opprimer ceux qui cèdent et de respecter ceux qui résistent ». Et Patrick Sébastien : « En démocratie, c’est le peuple qui choisit ses dictateurs ». Deux phrases complémentaires éclaircissent ce que nous sommes…

La démocratie à l’épreuve

Bien sûr le second auteur cité ne possède pas dans l’imaginaire collectif l’image d’un philosophe. C’est bien le problème. A force de vouloir tout mettre dans des boîtes, nous finissons par ne plus autoriser de liberté. Nous ne sommes pas philosophes par décret extérieur mais par volonté intérieure. Cette même volonté qui va nous faire dire de grandes choses alors que nous sommes dans la boîte des « riens ». Tout le monde pratique la philosophie. Dès que nous argumentons sur quoi que ce soit, dès que nous commençons à réfléchir la philosophie prend naissance. Cette matière qui se veut intellectuelle, pour satisfaire les ego de pseudos sommités de la pensée, est naturelle. Et comme toute chose elle possède des niveaux. Empêcher quiconque de penser est lui retirer son droit à philosopher, lui enlever son autonomie, lui arracher sa liberté.

Choisir son maître n’est pas de la démocratie

Si Thucydide a raison dans son constat, il n’est pas nécessaire de perdurer dans ce sens. Nous ne sommes pas obligés de faire ce que l’on nous demande ou ordonne. Bien entendu, pour garder cette dignité, il faut parfois passer par des sacrifices qui peuvent aller jusqu’au don de sa propre vie. Nous sommes donc les oppresseurs de tous ceux qui nous craignent et les opprimés de ceux qui nous effrayent. C’est pour cela que nous choisissons nos dictateurs en toute légitimité démocratique. Ce fût le cas de gens comme Napoléon, Hitler, Mussolini et bien d’autres dictateurs sanguinaires. La démocratie n’est pas de pouvoir élire son chef parmi un groupe de gens qui se prévalent des qualités requises à la direction de la Cité. Elle devrait permettre plutôt de choisir ces candidats en fonction de leurs qualités pour en élire le meilleur pour tous les citoyens et les habitants de la région concernée.

Utopie ? Oui et alors ? Avons-nous eu vraiment le choix à la dernière présidentielle ? Bonne question, non ?

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

xyz_lnap:
1
Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com