Log In

Editôt ou éditard… (263) La fin du début !

L’occasion nous est donnée de voir le début, peut-être, d’une réanimation des lobotomisés qui garnissent les rangs de « En marche », parti de notre empereur Macron 1er. Certains députés LRM ont décidé de reprendre une liberté qu’ils avaient offerte en signe d’allégeance à leur seigneur et maître…

Le début de la fin ou la fin du début ?

Il est étrange de voir à quel point nos convictions sont si peu solides, même pas fermes. Un jour de gauche, un autre du centre et surtout plusieurs à droite, si tant est que gauche et droite veuillent encore signifier quelque chose. Voilà quel est l’itinéraire des enfants gâtés de la macronie. Bringuebalés de-ci de-là, toujours aux ordres du chef, le doigt sur la couture du pantalon ainsi un an a passé. Mais en fait, rien n’est vraiment nouveau, toutes les majorités ont œuvré de la même façon. Les membres qui les composaient, par pur intérêt personnel, avaient le plus souvent fait abstraction de leurs idées au profit d’une investiture promise et parfois enlevée au dernier moment par surprise. L’obéissance aveugle a cela de bon qu’elle s’apparente à la servitude volontaire. Elle est claire et montre la vraie personnalité de celui qui se comporte ainsi. Aussi, lorsque apparaissent quelques « frondeurs », quelques récalcitrants, quelques stupides éléments qui se mettent à penser à la défense de leurs idées et même parfois à l’intérêt du pays (si, si, c’est arrivé, rarement, mais c’est arrivé) ; c’est la catastrophe.

Collomb ou la fin du début

Heureusement que nous avons toujours un ministre capable de pondre une loi qui synthétise le mécontentement presque général. La droite n’est pas satisfaite de tant de laxisme envers ces envahisseurs appelés migrants. La gauche est mécontente de tant de racisme et du peu de respect de notre devise nationale comme des Droits de l’Homme que nous avons, semble-t-il, créés. Le centre est mécontent par nature… les pôôôvres. La stupidité générale fait que la droite et la gauche s’opposent sur le fond. Mais elle réveille chez les thuriféraires de notre empereur quelques souvenirs de leurs idéaux passés, surtout parmi les humanistes qui existent dans leurs rangs si bien alignés d’habitude. Ils commencent à prendre conscience de la persistance du « vieux monde » dans la tête de leur Dieu vivant, Jupiter. Car il ne s’agit pas seulement de parler mais encore faut-il faire ce qu’on dit. L’avantage de la pensée complexe de notre souverain est qu’elle dit tout et son contraire. L’alliance entre humanité et fermeté n’est pas possible dans ce cas, nous parlons ici d’êtres humains qui n’ont rien demandé à personne et défendent leur droit de vivre devant les yeux de populations gavées jusqu’au vomissement.

Alors il n’est pas surprenant que quelques uns des esclaves de Macron 1er se rebellent. Mais… pour combien de temps ? Bonne question, non ?

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

xyz_lnap:
1
Tagged under

1 Comment

  1. Daniel Jagline Répondre

    J’ai bien peur pour ma part que ce ne soit que la fin d’un début à peine amorcé de reprise de liberté de penser individuelle sur un seul sujet bien particulier, car pour le reste je crains fort que sur tout autre sujet, ces présentés frondeurs qui n’en ont ni l’étoffe, ni la moindre intention profonde, ne rentre dans le rang illico.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com