Log In

Hulot, un coquillage ?

Ce n’est pas de ma faute… C’est celle de ma petite sœur… Eh oui, c’est elle qui s’est étonnée de ne pas voir un article paraître suite à la disparition des écrans radar de notre Hulot national… Il n’est jamais trop tard pour faire… bien ou pas, c’est vous qui le saurez…

Hulot sans mayonnaise

Comme aurait pu le dire Géronte, mais que diable allait-il faire dans cette galère ? Peut-on être assez idéaliste pour oublier tant d’années de mensonges, de tromperies de tous ces politiciens, de gauche, du centre et de droite ? Peut-on imaginer qu’un vulgaire bonimenteur qui parle d’un espace étant « en même temps » de gauche et de droite puisse être cru ? Surtout lorsque c’est un ancien ministre qui le dit… Qui plus est un ancien ministre d’un menteur professionnel comme Hollande, le célèbre pourfendeur de la finance, celui-là même qui nous a légué un banquier comme président… Je ne pense pas lire ses « leçons du pouvoir » mais je pense que notre ex a séché quelques cours. Alors pourquoi Hulot, notre écologiste qui se déplace en hélicoptère se serait-il fourvoyé avec Macron 1er ? Les commentateurs ont tout dit et je ne crois pas nécessaire d’en ajouter. Je crois tout simplement que Hulot s’est simplement laissé berner. Il faut dire qu’il est fort notre empereur. Mais une chose est certaine si Hulot ne savait pas qu’il allait être roulé dans la farine, nous étions nombreux à le savoir parmi les vrais écologistes. Et à quoi cela sert-il de savoir comment il s’est fait grugé, il serait plus intéressant de savoir pourquoi…

Hulot sans rocher

Contrairement à d’autres coquillages le Hulot ne s’accroche pas à un rocher pour survivre, il souhaite rester libre. Et c’est à cause de cette liberté qu’il attira l’attention de notre dieu vivant. Voulant apparaître comme étant libre également et affranchi des partis traditionnels, les libertés affichées de Macron, le maître, et de Hulot, l’esclave, rendaient crédible cette association de malfaiteurs aux yeux de tous et de Hulot en premier lieu. C’est ainsi que les seuls qui pouvaient mettre en péril une république, vendue à son nouvel empereur, les écologistes (morts bien avant les décès de la gauche et de la droite mais pas encore incinérés), sont restés cois. Abandonner le chantier de Notre Dame des Landes est un piètre sacrifice au regard des gains faits partout ailleurs pour nos industriels assassins et empoisonneurs ainsi que les groupes financiers qui se gorgent sans cesse en leur triste compagnie. Les victoires de Hulot, si tant est qu’elles en soient, ont apporté une paix totale à notre Jupiter. Plus de gauche, plus de droite, plus de centre, plus d’électrons libres comme les quelques écolos bobos sous formatage Hulot, rien… Le vide sidéral appliqué à la politique. Voilà ce que voulait notre porteur de lauriers.

C’est donc maintenant que Hulot, s’il est vraiment écologiste, ce dont je doute au niveau où tout homme devrait l’être, peut jouer un rôle. Raison pour laquelle le timing de sa démission a mis par terre le plan maudit de notre chef suprême et divin qui rêvait d’une stature européenne sans concurrence.

Diem perdidi, aurait dit notre César… Enfin, perdu quoi !

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

xyz_lnap:
1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com