Log In

Les jeux olympiques de l’argent

Les jeux olympiques de la finance ont commencé depuis des décennies mais nous arrivons maintenant à son apogée. Apogée atteinte non sur les montants qui vont continuer à s’envoler mais sur son principe créateur.

Jeux (d’argent) olympiques de 2024

Eh oui pendant que l’état serre les ceintures des collectivités (- 330 millions), que des clubs comme le PSG peuvent investir 222 millions d’euros pour une paire de jambes appartenant au footballeur Neymar, que nos écoles manquent de professeurs, que nos pompiers ont des canadair qui ne volent plus, que les militaires ont des armes dépassées et vieilles de décennies (mais ça je m’en moque complètement), que… Vous pouvez continuer cette liste tout seul dans votre alcôve. Nos édiles se félicitent de l’accord signé entre le comité olympique et la vielle de Los Angeles qui autorise la France à organiser les jeux de 2024. Nous savons tous que les budgets annoncés seront au moins doublés et certainement triplés. Mais ce serait nuire aux intérêts majeurs des multinationales de ne pas le faire. Et chacun le sait aussi, au moins inconsciemment, que ces multinationales sont les amies de notre « startupper » Macron, notre imperator.

A bas les jeux olympiques

Voir des athlètes, dopés au maximum, défiler sur nos stades, couverts de publicités, et riches à millions, tout cela est un exemple significatif que nous voulons donner à notre jeunesse. La société du show business s’est emparée de tout ce qui génère de l’argent et n’entend pas le partager avec le public mais avec les actionnaires de ces mêmes multinationales. Et les jeux sont une affiche mondiale qui inonde le monde entier des vertus de l’argent au détriment de toutes les autres et surtout des vraies valeurs, celles qui sont humaines et désintéressées. Quand je pense qu’au début des jeux, les sportifs devaient être des amateurs sans lien économique avec le sport et ses professionnels qui l’organisent ; il y a quelque chose qui ne colle plus. Ces grandes foires mondiales ne servent à rien d’autre qu’à servir de support à des grandes marques qui nous empoisonnent la vie et surtout la santé. Le pire est que ce sont les « riens » que nous sommes qui financent tout ce cirque qui générera des profits seulement aux marques et surtout à leurs actionnaires.

Quand comprendrons-nous que ce ne sont pas les apparences qui comptent mais bien les faits réels dont nous supportons quotidiennement les conséquences ? J’ose espérer que des événements empêcheront ces jeux d’exister ici ou ailleurs. D’ailleurs, vous êtes-vous posés la question de savoir pourquoi plus personne, à part les Français et les Américains n’est intéressé par ces grands bidules mondiaux inutiles ? Heureusement la France, et son président qui va en Suisse pour appuyer sa candidature, sont là pour faire ce que les autres refusent…

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

xyz_lnap:
1
Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com