Log In

« LA » Chronique… (252) Loi travail, le retour

Pendant que Trump et son homologue nord-coréen jouent à qui a la plus grosse… (bombe) Nos enfants entrent à l’école, nos députés se battent comme des chiffonniers et la loi travail entre dans la dernière ligne droite sous la direction d’un chef d’orchestre qui ne connaît apparemment pas le solfège…

La loi travail tient la corde

Entre un Jupiter et un chef d’orchestre le choix est difficile, d’autant plus que ni l’un ni l’autre ne savent vraiment comment expliquer leurs réflexions, tellement complexes pour des nuls comme nous, les « riens ». La première loi travail avait donné naissance à « Nuits debout », que va générer la suivante ? Le surcroît de désir démocratique est visible chez beaucoup de nos jeunes. Ceci fait dire à certains conservateurs peureux que l’esprit de 1968 renaît de ses cendres. Ce serait sympa. J’ai beaucoup aimé mai 68 malgré ma jeunesse d’alors qui me privait de l’expérience que les gifles reçues durant ma vie m’ont gracieusement offerte. J’avais 13 ans et je voyais ces barricades comme le signe que la liberté existait vraiment. Erreur, grandissime erreur ! Comme le vote n’est pas la preuve de l’existence de la démocratie, les révoltes, les manifestations ne sont pas celles de la liberté mais de la colère. Et quand nous voyons ce qu’est devenu Dany le Rouge après avoir été digéré par le système qu’il honnissait tant, il est un déchet radioactif à enterrer tout seul à Bure.

Le travail de sape de Kim Jong-Un

En quoi Trump est-il moins dangereux que son alter ego nord-coréen ? Je pense même qu’il est bien plus risqué de lui faire confiance qu’à l’autre demeuré. Trump peut détruire plusieurs fois la planète… alors qu’une fois suffirait. Il n’a pas de cerveau et pense seulement sur les chaudes directives et conseils de son… coiffeur. De quel droit quelqu’un, qui est ce qu’il est, peut-il interdire un aussi fou que lui d’avoir les mêmes armes ? Eh bien, je vous le donne Émile (comme disait Coluche), il le fait grâce à la loi du plus fort. On ne contrarie pas quelqu’un qui peut nous annihiler en poussant sur un tout petit bouton et serait assez timbré pour le faire le jour où son coiffeur se trompera de couleur de teinture. Je honnis le dictateur nord-coréen, comme tout le monde mais moi je le pense, mais il faut avouer qu’il a du courage, à la limite de la témérité. Je suis aussi certain que la Chine sait tout ce que ce petit Staline a en tête, voire l’inspire. Il ne se permettrait jamais de fâcher un de ses rares supporteurs qui lui permet encore de survivre malgré une économie vacillante depuis longtemps. Alors pourquoi les Chinois et les Nord-Coréens font-ils cela ? Bonne question…

Nous le saurons après la prochaine guerre !

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

xyz_lnap:
1
Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com