Log In

Un nez tas… oups… un état de droit

Notre représentation de la démocratie repose en majeure partie sur la création d’un état de droit. Qu’est-ce ? Un état de droit est une structure qui organise la vie d’une société qui le désire, sur un territoire donné, selon des lois, écrites, connues de tous et respectées par tous… Simple, non ?

Un état de droit assez gauche

Je discutais avec un de mes plus proches amis. Il me disait que si la morale que l’on met en avant dans les affaires Fillon, Ferrand, et tant d’autres, ne correspond plus à nos lois… Il faut donc changer nos lois en question ! Pour éviter l’écartèlement entre morale et légalité, nous pouvons, si nous le souhaitons, les mettre en adéquation. Ce sont justement nos députés qui le peuvent, je dirais même mieux, qui le doivent. Mais ils ne le font pas pour des raisons personnelles liées à leurs intérêts personnels.

L’arsenal du droit

Par ailleurs, vu les kilos de lois que nous avons à notre disposition, comment avons-nous encore besoin d’en établir de nouvelles ? On ne compte plus les lois, on les pèse. Il ne suffit pas de créer une loi pour chaque événement qui survient dans la vie de notre société. Cela s’appelle de la réaction, de la communication mais certes pas de l’anticipation ni de la réflexion. Cela fait plaisir aux lobotomisés que nous sommes par l’impression que donne un gouvernement qui s’empresse de répondre présent alors qu’il n’en a ni l’envie ni les moyens.

L’application du droit

La démocratie n’existe pas en France, bien sûr il nous semble avoir plus de poids qu’un Russe ou un Turc, mais ce ne sont que des apparences. La dictature n’a pas besoin de milice lorsqu’elle est intelligente, ce qui n’est ni le cas de la Russie ni de la Turquie. Mais c’est un autre sujet. En revanche notre présent débat ne repose que sur l’inapplication des lois que nous avons instituées pour régenter notre pays. Nous sommes un état de droit sur le papier mais pas dans les faits puisque nos lois sont bafouées en permanence et la justice aux ordres de ceux qui gouvernent plutôt qu’au service des grandeurs de la Nation et de son peuple.

Il ne suffit pas de dire que nous sommes démocrates pour le devenir. Il ne suffit pas de voter pour le démontrer. Il nous faut construire un état de droit et respecter ses lois… Personnellement je préfère l’anarchie où sans loi nous accordons aux êtres la responsabilité de leurs comportements dans le respect de la sentence : « ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse ! »

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

xyz_lnap:
1
Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com